Le Séquestré de Montfavet : Observatoire International de la Psychiatrie

Marie-Christine d'Welles a été Présidente de l'Observatoire International de la Psychiatrie fondé avec Philippe Bernardet sociologue et chargé de recherches au CNRS  pour défendre les droits des patients.

Cet Observatoire a été créé en 1999 à la suite de la parution du livre de Marie-Christine d'Welles " Le séquestré de Montfavet" 

Il a été dissous après le décès de Philippe Bernardet en avril 2007

Note du GIA : Claude Baudoin était toujours interné sans interruption depuis 1998 lorsque par arrêt du 18 novembre 2010, la Cour Européenne des Droits de l'Homme a condamné la France a lui payer à une indemnité de 20.000 euros pour 27 années de séquestration abusive et inefficacité des voies de recours internes. La requête devant la Comité Européen des Droits de l'Homme avait été déposée à l'origine par Philippe Bernardet, sociologue et chargé de recherches au CNRS, et après le décès de ce dernier en avril 2007, la représentation de Claude Baudoin devant la Cour européenne a été assurée par André Lézeau, juriste et ancien président du GIA (en 2008).

Le Séquestré de Montfavet
                   Marie-Christine d'Welles éditions du Rocher

Le 22 avril 1970, Claude Baudoin, fou d'amour pour Alberte, tue celui qu'il considère comme son rival. Le 3 décembre 1975, le caractère passionnel du crime n'ayant pas été retenu, il est condamné à vingt ans de réclusion criminelle. Durant sa détention provisoire, il est placé en observation à l'hôpital psychiatrique de Villejuif, puis transféré à celui de Montfavet.
En vingt-huit ans, il n'est sorti qu'une journée...
Voilà l'histoire d'un homme pris dans un engrenage infernal. Voilà l'histoire d'un homme déclaré responsable de ses actes qui a purgé sa peine, puis a été considéré comme irresponsable. Voilà l'histoire d'un homme qui, dans un pays libre, a été arbitrairement séquestré.
Le cas Baudoin est exemplaire. Privé de ses droits les plus élémentaires - son avocat n'avait même pas la possibilité de le voir -, Claude Baudoin a passé vingt-huit années à la merci d'une administration pénitentiaire et d'une psychiatrie qui, jusqu'au bout, ont tout mis en œuvre pour le détruire.

Claude Baudoin a été libéré le 19 janvier 1998. Privé de médicaments depuis un mois, averti de sa sortie une heure avant qu'elle intervienne, il a été réinterné le 20 janvier 1998.


Marie-Christine d'Welles est l'auteur de Folle... moi ? ou Le Regard des autres (Stock) et de Lùcia, l'enfant d'ailleurs (Belfond)

Ce livre, édité en avril 1998, est épuisé chez l'éditeur, mais peut parfois être trouvé d'occasion sur des sites comme amazon.fr ou priceminister.fr